Bienvenue sur le cinquième article de la série « Dessine-moi » !

Ce nouvel article est dédié au Pérou !

La série « Dessine-moi » issue du projet Yakoilabas, c’est le résultat des élèves de Quinson face au Monde.

Vous pouvez retrouver les informations sur nos deux séries en liens avec l’Ecole de Quinson : Dessine-moi et Raconte-moi-Toi en cliquant sur les liens respectifs.

Dessine-moi le Pérou est le quatrième épisode de la série en Amérique du Sud, vous pouvez retrouver nos articles sur la Nouvelle-Zélande, la Bolivie, l’Argentine et le Chili en cliquant sur les liens.

Nous sommes partis avec une liste de questions concernant le pays, les habitants, l’art, la culture et les légendes et c’est à l’aide de nombreux échanges que nous avons répondu à la curiosité des enfants. Suivez nos recherches et découvertes dans un premier temps puis découvrez les réalisations des élèves face à ce nouveau pays ! Bonne lecture !

Nos recherches et découvertes

Le pays

« Quelle est la signification du drapeau ? Comment sont construites leurs maisons ? A quoi ressemble le pays ? » La curiosité des enfants n’a pas de limites, ces questions font parties des nombreuses autres que nous nous posons en traversant un nouveau pays. Le Pérou, ses paysages, sa nourriture et ses habitants nous ont laissé une excellente impression. Nous n’avons passé qu’un mois sur le territoire mais nous avons réussi à faire le tour des réponses !

Cette fois-ci nous découvrons un drapeau bicolore. L’étendard péruvien est rouge et blanc. Deux bandes rouges verticales encadrant une bande blanche.

Les explications varient d’une histoire à l’autre. Pour certains le rouge représentent le sang de l’armée de libération du pays et le blanc, la paix. Pour d’autres le rouge vient du drapeau chilien et le blanc du drapeau argentin, symbolisant ainsi les pays qui ont participé à l’armée de libération. Enfin, une dernière explication nous informe que le rouge et le blanc seraient les couleurs des flamants rouges et blancs que l’on trouve sur la côte non loin de Pisco. Nous vous laissons choisir votre préférée.

Le Pérou est le 3ème plus grand pays d’Amérique du sud et on y trouve trois principaux types de paysages, les côtes, la forêt amazonienne et les montagnes andines. C’est le pays qui nous a le plus surpris niveau paysage. Peut-être car nous avons eu la chance d’y être à la fin de la saison des pluies, profitant ainsi de la verdure apparente dans le canyon de Colca ou encore dans la vallée sacrée. Nous avons aussi eu très chaud dans la région de Nazca avec son air sec et ses 35°C…
En résumé, il y en a pour tous les goûts !

Du nord au sud et de l’est à l’ouest tout change dans ce pays et pour ce qui est des modes de construction rencontrés, la brique et le torchis sont généralement présents. Le béton ne fait son apparition que dans certaines grandes villes, comme Lima. Le pays se rapproche de la Bolivie avec des maisons non terminées et de nombreux murs de briques sans enduits, même si cela reste plus rare. Nous avons failli faire un volontariat en Amazonie où le projet était de réaliser un Tambo, hutte de bois typique des régions d’Amazonie. Pas de construction en bois pour cette fois-ci !

La taille du pays et ses climats variés permettent au Pérou d’accéder à une grande variété de produits. Poires, noix, fruits secs, mangues, maracujas, grenadillas, pommes de terre, patates douces, bananes, plantains, café, cacao,… Et bien d’autres. Autant vous dire que nous nous sommes fait plaisir à manger local. La viande est présente dans tous les plats typiques et vous pouvez même déguster un cuy (cochon d’inde), si le cœur vous en dit. Par chance pour nous, Cusco héberge un grand nombre de restaurants végé/vegan. Nous avons pu découvrir d’excellentes saveurs ! Pour ce qui est des OGMs et produits chimiques, ils restent très rares. (voir les chiffres sur notre bilan du Pérou)

Nous avons aussi rencontrés des ruines incas qui servaient autrefois de laboratoire agricole ou de terrasses pour la culture. Dans chaque cas, ce sont des ouvrages de pierres de taille impressionnante !

Les habitants

« Leur sport favori ? Les célébrités internationales ? Leurs animaux de compagnie ? Les ressemblances et différences avec la France ? » Voilà en partie ce qu’on voulut savoir les enfants de Quinson.

Aucun doute là-dessus, le football est le sport national ! Nous avons perdu le compte des personnes qui nous ont parlé du futur match France-Pérou qui aura lieu lors de la prochaine Coupe du monde…
Nous avons choisi de partager plusieurs célébrités péruviennes avec l’école. Tout d’abord, la chanteuse Zoila Augusta Emperatriz Chàvarri del Castillo (1922-2008). Cette descendante du 23ème et dernier empereur inca, Atahualpa, qui fut assassiné en 1533 par les conquistadors, est connue pour sa voix très aiguë ! Cette diva et cantatrice reconnue mondialement est connue sous le nom de Yma Sumack, jolie fleur en Quechua. Apparemment ses parents ne voulaient pas d’une chanteuse dans la famille, elle partait donc s’entraîner dehors et chantait avec les oiseaux. C’est ainsi qu’elle a pu acquérir une voix aiguë allant jusqu’à 5 octaves.

Notre seconde célébrité n’a acquis la nationalité péruvienne que sur la fin de sa vie et ceci grâce à ses recherches sur les lignes de Nazca. Maria Reich, archéologue Allemande, a passé plus de 50 ans sur Nazca à étudier et protéger les lignes. Elle a dédié sa vie à cette cause et a élaborer une théorie comme quoi les géoglyphes avaient une fonction astronomique liée à l’agriculture. Sans elle, nous ne connaîtrions pas mondialement les lignes de Nazca et la ville, tout comme le pays, lui en sont très reconnaissant.

Les animaux de compagnies sont plus diversifiés ici ! Chats, chiens et cochons d’inde sont présents dans les maisons ! Pour ce dernier, la raison et souvent… gastronomique.

N’ayant pas pu faire de volontariat au Pérou, nous n’avons pas pu approfondir nos connaissances des habitudes des locaux. Toutefois, après 3 jours en AirBnB, nous pouvons vous dire qu’ils raffolent des sodas ! Nous avons goûté et ça nous rappelé un médicament jaune qu’on buvait quand nous étions des enfants… Un célèbre du pays est l’Inca Cola !

Il ne manquerait plus qu’à créer le Moche Cola, le Nazca Cola et le Chimu Cola. Attendez, nous n’avons pas encore parlé de ces civilisations ! Rendez-vous tout de suite dans la partie suivante !

L’art et les légendes

Le Pérou est chargé d’histoire et de traces de civilisations anciennes ! Déjà, nous avons retrouvé la culture andine au niveau des tenues, des visages et des musiques. Ensuite, le pays regorge de ruines anciennes ouvertes ou non au public. De 3000 avant JC avec la civilisation de Caral jusqu’au 18ème siècle après JC avec les conquistadores en passant par les civilisations Chimu, Nazca, Moche et les célèbres Incas, vous trouverez des sites archéologiques du Nord au Sud !

La musique péruvienne aussi est similaire à celle entendue en Bolivie, toutefois pour l’avoir écoutée de nombreuses heures en bus, nous y trouvons des différences. Qu’en pensez-vous ? :

  • premier extrait :
  • second extrait :

C’est le moment de la légende ! Etrangement, nous avons eu du mal à en trouver une. Malgré toutes les civilisations, les légendes que nous trouvons tournent autour des Incas et sont souvent très longues et compliquée. En dernier recours, Internet nous a permis de trouver un résumé de la légende de Manco Cápac et Mama Ocllo (merci Internet pour le résumé) :

Manco Cápac et Mama Ocllo, enfants du dieu soleil Inti et petits enfants de Viracocha le dieu créateur, frère et sœur et mariés l’un à l’autre, seraient nés de l’écume du lac Titicaca. Leur mission est d’apporter la civilisation aux hommes après le grand déluge qui avait tout dévasté et de fonder la capitale du futur empire dans un lieu fertile. Cette capitale serait établie à l’endroit où s’enfoncerait la crosse sacrée de Manco Cápac, donnée par son père. Chose qui se produisit dans la vallée de la rivière Huatanay, là où se situe Cusco, qui signifie « nombril du monde » en langue quechua. Manco Capac enseigna alors aux hommes l’agriculture et l’artisanat et Mama Ocllo enseigna aux femmes l’art du tissage. Pour remercier le soleil, Manco Capac et Mama Ocllo décidèrent de construire le temple du soleil. Il ordonna ensuite une assemblée des tribus voisines et se présenta comme le fils de Dieu et comme un grand civilisateur. Marquant ainsi le début de l’empire Inca.

Dès notre arrivée au Pérou, nous avons eu le plaisir de prendre un taxi dont le chauffeur, très loquace, nous a vanté la gastronomie du pays. Selon lui, les recettes typiques du Chili viennent toutes du Pérou. « Ils nous ont même pris la recette du Pisco ! » disait-il. « Mais chez nous il est meilleur ! » nous affirmait-il. Hélas pour nous, beaucoup des plats péruviens sont pourvus de viandes ou de poissons. Nous aurions pu vous choisir la recette du cuy (cochon d’inde) mais pas sûr qu’elle soit appréciée en dehors du continent… Le ceviche de poisson devrait par contre plaire à plus d’un.

C’est avec toutes ces informations que les élèves de Quinson ont pu commencer à travailler sur leur vision du pays.

Le travail des élèves

Le drapeau national, les étoffes, les constructions et légendes incas, le Pérou a donné de la matière pour les goûts de chacun ! Découvrez les dessins et réalisations des élèves !

 

Dessine-moi le Pérou se termine ici ! Nous espérons que vous avez aimé lire l’article.

Vous pouvez nous retrouver et nous partager sur les réseaux sociaux, comme Facebook ou Instagram, ou même nous laisser un commentaire ! Sheepy et nous même vous en remercions !

Bonne lecture sur Yakoilabas !