Posts Tagged “agriculture biologique”

Volontariat Equateur – Ferme tropicale biodynamique avec Walter près de Vilcabamba

Bienvenu sur notre cinquième article de la série volontariat. (suite…)

Volontariat Chili – Production de vin nature avec Quentin près de Trumao

Bienvenu sur notre quatrième article de la série volontariat. (suite…)

Agricultures alternatives : nous vous donnons les différences clés

Nous vous avons expliqué qu’avec Yakoilabas, nous partions à la découverte des différentes agricultures alternatives. Agriculture biologique, agro-écologie, agro-foresterie ou encore permaculture sont des termes que nous entendons de plus en plus. Bien que proches, il y a des différences, connaissez-vous les différences et les similitudes ?

Sheepy n’est pas vache, il va vous faire une description de ces quatre différentes terminologies.

L’agriculture Biologique

L’agriculture biologique et avec l’agriculture conventionnelle la plus connue. Elle n’utilise pas d’intrants chimiques (pesticides ou engrais) ni d’OGM. Les animaux élevés selon les normes de l’agriculture bio doivent avoir un accès à l’air libre, un espace minimum et l’élevage hors-sol est interdit. Les animaux sont nourris avec de aliments bio et le recours aux antibiotiques est très limité.

A côté de ça, l’agriculture bio est très proche de l’agriculture conventionnelle. Les cultures sont souvent de plein champ, unique, sans rotation, le sol est labouré, l’utilisation d’engin mécanique indispensable.

Quelles sont donc les alternatives dont nous entendons de plus en plus parler ?

L’agro-écologie

Terme ancien remis au goût du jour par Pierre Rabhi – Fondateur du Mouvement des Colibris – l’agro-écologie s’appuie sur des techniques et savoirs-faire anciens et s’adapte aux conditions locales.

La culture est intégrée dans un ensemble. Le sol est préservé, non retourné, les cultures sont associées selon les principes de “compagnonnage“, l’usage de l’eau est optimisé (installation de digue pour récupérer l’eau de pluie et l’infiltrer dans le sol), la biodiversité est préservée (reboisement, plantation de haies), la mécanisation n’est plus utilisée à tout prix – elle est associée à l’énergie humaine et animale.

L’agro-foresterie

L’agro-foresterie est très proche de la notion d’agro-écologie. Elle désigne l’association d’arbres, de cultures ou d’animaux sur une même parcelle agricole.
Les systèmes agro-forestiers ont toujours existé, partout dans le monde. L’agriculture intensive et conventionnelle n’y voit cependant pas d’intérêt et les arbres sur ou en bordure de parcelle sont systématiquement arrachés. Heureusement des recherches ont montré les relations étroites entre les espèces (arbres et cultures ou cultures et animaux par exemple).

La vie secrète des arbres, livre écrit part le forestier allemand Peter Wohlleben vous en apprendra plus, de manière poétique, sur les capacités de ces êtres.
L’agro-foresterie introduit les notions d’auxiliaire de cultures grâce aux pollinisateurs ou aux gibiers et la notion de continuité écologique.

Pour différencier l’agro-foresterie de l’agro-écologie, nous pouvons dire que l’agro-écologie se concentrera essentiellement sur des cultures qui produiront des fruits ou des légumes, là où l’agro-foresterie s’intéressera aussi aux arbres et plantes qui ne seront pas forcément producteur d’aliments mais qui cependant auront un rôle important auprès de l’écosystème.

La permaculture

La permaculture signifie “culture permanente“. Le terme est né en Australie dans les années 70. La permaculture ne concerne pas que le monde agricole, mais peut s’appliquer à tout système (villes, entreprises, énergie, …) qui s’inscrit dans la durabilité et où les différentes entités interagissent. Elle repose sur trois piliers:

  • Prendre soin des Hommes
  • Prendre soin de la Terre et de toute forme de vie
  • Partager équitablement les ressources et surplus.

En ce qui concerne l’agriculture, la permaculture va combiner les bonnes pratiques de l’agriculture biologique et de l’agroécologie tout en y ajoutant des énergies renouvelables où des écoconstruction…

Dans l’esprit de la permaculture tous les éléments d’un système sont liés les uns aux autres. Plus le système est diversifié, mieux il va fonctionner, chacun va nourrir l’autre.

Alors quel système préférez-vous ?

Pour en savoir plus les agricultures alternatives :

Cyril Dion des Colibris explique les différentes pratiques

L’Association Prise de Terre apporte sa description

 

N’oubliez pas de commenter et partager nos articles afin de toucher un plus grand monde.

Vous pouvez aussi prendre part à notre projet et recevoir des news en vous abonnant à la newsletter !

Go Top